INSTRUMENTS DE LA COMPAGNIE

 

Quelques instruments traditionnels du Togo... 


Les tambours Ewé sont fabriqués au Togo, au Ghana et au Bénin. Leurs rythmes sont complexes et similaires à d’autres rythmes, notamment ceux du jazz. En occident, le rythme le plus connu est certainement l’Agbadza. Ces percussions sont jouées par des ensembles de Tambours, Cloches et Ayas.

    
LES TAMBOURS
Aguida AGUIDA

L'Aguida est le plus grand tambour traditionnel Ewé, considéré comme le "père" (ou le "grand-père) au sein de sa famille.
En tant que maître tambour, il est en charge de tout. Il donne des signaux pour démarrer ou arrêter, pour changer le rythme ou introduire un nouveau mouvement. Il se distingue par sa voix de tonnerre, ses rythmes croisés et complexes et ses improvisations Mais au lieu de dominer la famille
, il fait en sorte que chaque membre soit entendu. Il interagit avec les danseurs et fixe le rythme de la musique. Qaund il engage un dialogue avec les autres tambours Aboutou et Pkéssi, l'Aguila joue les appels qui marquent les mouvements de danse. Pendant la danse traditionnelle ou Agbadza, l'Aguida est joué la plupart du temps avec 2 baguettes et quelques fois avec une baguette et une main.
Aboutou ABOUTOU ou PKLIPKLAN

Considéré comme le "grand frère" (ou parfois comme le "père"), l'Aboutou peut prendre la place du tambour maître. Mais selon la pièce jouée, il peut aussi remplir le même rôle que le Pkéssi.
Comme le Pkéssi et le Kadam, l'Aboutou joue son propre rythme pendant la pièce. Il peut aussi improviser pour jouer des variations. Il répond à l'appel du tambour maître pendant la pièce. 
Pkessi PKESSI

Considéré comme la "mère" au sein de la famille des tambours Ewé, le Pkéssi est de taille moyenne. 
Il est  couramment appelé tambour de dialogue et parle ou répond au tambour maître au cours de la pièce. Son rythme varie donc parfois, et il est même souvent utilisé pour improviser au moment opportun. 
Kadam KADAM

Le Kadam est le plus étroit et le plus aigu de la famille des tambours Ewé.
Il est considéré comme le "petit frère" mais le son contient également des basses. il se joue généralement assis et son rythme ne change pas au cours de la pièce, comme l'Axatse et le Gankogui.
Le kadam apporte essentiellement de l'énergie à la musique.
Il ne répond pas au tambour maître comme les autres tambours Pkéssi et Aboutou. 
Brekete BREKETE

Le tambour Brekete est normalement porté sur l'épaule et se joue avec une baguette recourbée.
Une corde nouée au dessus du tambour donne une vibration supplémentaire lorsqu'on joue de ce tambour. 
Adodo ADODO : Tambour parlant ou Tama

Les Adodos sont également nommés tambours parlants parce qu'ils peuvent changer facilement de tonalité lorsqu'on tient le tambour sous le bras et que l'on pince les cordes qui changent la tension de la peau. 
Ils sont joués généralement avec une baguette recourbée.
Atumpan ATUMPAN

Les tambours Atumpan sont les tambours royaux du Ghana.
Toujours joués par paires, ces tambours sont utilisés pour communiquer des messages de la résidence du chef à son village.
Les Atumpans sont considérés comme les tambours parlants authentiques.
Fontomfrom FONTOMFROM

Très populaire dans les musiques traditionnelles, les ensembles de Fontomfroms sont à l'origine utiilisés pour transmettre les messages royaux au sein des villages. 
Les polyrythmies créées avec ces tambours peuvent être extrêmement complexes et sont très puissants du fait de la taille de ces percussions (hauteur = 136 com).
Gome GOME

Ce tambour est un instrument traditionnel du peuple Ga qui vit dans la région d'Acca au Ghana.
Il est en forme de boîte avec une face carrée couverte de peau.
Le percussionniste s'assoit sur l'instrument. Pendant qu'il joue le rythme avec ses mains, il peut changer la tonalité en pressant ses pieds contre la peau. 


LES CLOCHES ou GANKOGUIS
 Cloche Toke TOKE

La cloche Toke a la forme d'un canoë et se joue traditionnellement en la reposant dans la paume de sa main et en frappant les bouts avec une baguette métallique. La cloche Toke, aussi appelée Atoke, vient aussi doubler la cloche glissée  dans une corde et positionnée horizontalement sur le Dunum.
Ganpew GANPEW

Ganpew est le nom d'une double cloche, la large cloche étant considérée comme le parent de la plus petite. 
En frappant la cloche avec une baguette, on crée un chant à double tonalité. 
Kenken KENKEN 

Ces cloches de Dunum, appelées Kenken, sont jouées en les plaçant de façon transversale sur les dunums, une main frappant lz cloche sur le dessus, l'autre frappant le dunum avec une baguette en bois.


LES AYAS
Caxixi  CAXIXI ou BASKET SHAKER

Le Caxixi simple est tressé à la main avec des roseaux aux couleurs vives, un fond rigide et des graines. Le Caxixi simple est adapté pour les petites mains. 
Il crée un son clair, net et haut perché qui est intéressant pour marquer les temps dans un ensemble de percussions. On le secoue verticalement pour que les graines le fond rigide. 
Axatse AXATSE ou SHEKERE

Cette aya en forme de gourde est aussi connue sous le nom d'Axatse,  Shekere ou maracas.
Chaque calebasse, séchée, vidée est choisie pour son épaisseur et sa proportion et est entourée d'un filet de perles. 
Aslatau TELEVI

On joue de cet instrument aussi appelé aslato kashaka, cascas... avec une seule main et maintenant une boule dans la paume de la main et en secouant et balaçant l'autre boule par-dessus l'index en même temps.